d’OS(tentatoire) et de ROUILLE

S’il est une palme qu’il convient de décerner, ce n’est certainement pas la palme d’Or. Nous avons beau faire, le faire beau n’est visiblement pas toujours la meilleure des solutions. Les récents aménagements routiers de la place de la Mare semblent souffrir du syndrome de Hutchinson-Gilford (vieillissement prématuré).

.d'OS(tentatoire) et de ROUILLE dans Urbanisme poteau_11               poteau_12 dans Urbanisme              poteau_10

Au vue de l’état du revêtement qui ressemble plus à une piste d’atterrissage qu’à autre chose et aux poteaux rouillés dont plusieurs ne savent plus où pencher de la tête, il y a de quoi s’interroger sur les choix qui ont été fait par notre municipalité.

 .piste_1-112x150      palme-dor-300x111       poteau_2

Je suis quelque peu irrité de voir s’envoler les deniers de la commune pour des travaux, certes nécessaires, mais dont le caractère ostentatoire qui présentement revêtent un caractère de dangerosité n’apporte rien sauf le fait de nous couter certainement plus cher.

poteau_1Un cabinet d’étude bien intentionné à l’égard de l’argent publique a eu la brillante idée de planter des poteaux en fer le long d’une départementale ravinée par les eaux de pluies qui l’hiver sont chargées de sel de déneigement. Je ne parle même pas du fait qu’il fut nécessaire d’en déplanter plusieurs dont l’emplacement initial engendrait un dangereux rétrécissement de la chaussée. Deux bonnes idées pour le prix d’une !!

Combien nous a couté et va encore couter cette brillante idée (étude, travaux, restauration) ?? La garantie décennale couvrira-t-elle ces malfaçons ?? ….

Contrairement à ce que se plaisent à penser certains de nos élus concernant ces points techniques et administratifs qui ne présenteraient pas un vif intérêt pour beaucoup d’entre nous car ils seraient périmés et dont la lecture ne serait pas très captivante, et bien pour ma part je n’ai rien contre le fait de m’ennuyer à les lire.

. vache-300x235

Fer ou pas fer, telle était la question. Quoiqu’il en soit, ne plus (re)fer.

Cordialement Saint Alban



Etat de siège

Etat de siège  dans Urbanisme Action-Trackchair-283x300

La mise en place du plan « accessibilité de la voirie » pour les personnes handicapées, issue de la loi du 11 février 2005 sur « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », semble avoir trouvé un écho auprès du conseil municipal. Le conseil nous annonce la nécessité de réaliser 5 traversées piétonnes sur les rues de l’agglomération pour un montant de 3000 €. Soit !! mais à coté du budget du lavoir (230 000 € dont environ 100 000 € pour la commune) et de notre beau rond-point, cela semble bien peu.

Y-aurait-il, si peu de choses à faire pour assurer une meilleure accessibilité aux fauteuils roulants et aux poussettes ?

.Trottoir_1-150x112 dans Urbanisme . Chicane_1-150x112 .Inclinaison_1-150x112

.Chicane_2-150x112 .Voiture_1-150x112.Sans-Issue_1-150x112

. Trottoir_2-150x112. Passage-Etroit_1-150x112.Mobilier_1-150x112

Ce florilège est un exemple des nombreuses difficultés existantes auxquelles nous pourrions ajouter également les rues sans trottoir. Les derniers aménagements, tels que le nouveau lotissement le clos des aubépines (clos des lapins) ou la rue du Reteu, illustrent bien l’absence d’une réflexion et d’une concertation concernant l’accessibilité de la voirie. Qu’en sera-t-il du futur lotissement à l’entrée du village ? Pour l’instant, la seule réflexion que je connaisse concerne l’orientation de la haie paysagère !!

Question gros sous, la Participation Pour Voirie et Réseau (PVR), dont l’objectif est d’aider les petites communes à financer des équipements publics, peut être consacrée à la construction de voies nouvelles ou à l’aménagement de voies existantes (article L. 332-11-1 du Code de l’urbanisme). Elle eu été mieux employée pour des travaux d’accessibilité de la voirie du futur lotissement par exemple, au lieu de rembourser des aménagements quelques peu ostentatoires, dispendieux et inutiles pour certains. A savoir que cette PVR peut également servir au financement de pistes cyclables ou d’espaces verts.

Il y a encore beaucoup de travail pour assurer la continuité des déplacements des personnes handicapées au sein de la commune. Les 5 traversées piétonnes changeront peu de choses et semblent relever plus du service minimum que d’un réel engagement en la matière. « Ce n’est point le corps des lois que je cherche, mais leur âme » disait Charles de Montesquieu. En l’occurrence, point de supplément d’âme.

.grenouille-fauteuil-roulant.jpg-150x150

Qui sait, peut être que le lavoir sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Le tout est de savoir comment elles pourront s’y rendre !!

Cordialement St Alban


 



PLU belle la vie (2)

Et une de PLU. Une nouvelle modification bien sur !!
(source : EST républicain du 10 avril). 

Quelle surprise d’apprendre que le secteur Rougemont, dédié à l’origine à une opération d’intérêts publics ou sociaux, se transforme pour partie en opération  immobilière (habitat traditionnel). Heureux les propriétaires dont les terrains achetés à 10€ le m² se transforment aujourd’hui en espace à bâtir dont la valeur avoisine les 100€ le m². « Ou est l’opération juteuse ?? » , « Ou est la discorde ??« , écrivait Monsieur le Maire dans le journal municipal d’Avril 2011. « Il est du devoir de la commune d’avoir le contrôle, au nom de tous, des terrains nécessaires au développement de ses structures collectives » précisait-il également. Et bien pour le coup c’est un peu raté !! Spoliation ou pas, l’affaire est rentable mais sans doute pas pour tout le monde.

.PLU belle la vie (2) dans Urbanisme monopoly_rougemont-300x178

Certaine rue passe de 6 à 8 mètres (future desserte reliant la rue du stade au chemin du menuet) et d’autre de 8 à 6 mètres (future desserte reliant la rue des chauvières à la zone de loisirs), sans doute en vertu du principe des vases communicants. Ainsi après cette modification, la rue des Chauvières, ne permettra donc pas l’accès à la zone de loisirs (stade). Effectivement si l’on n’y regarde bien, il est plus intéressant de faire le grand tour par la grande rue puis par la rue du stade pour aboutir à la zone de loisirs. Ce n’est pas notre Maire adjoint Monsieur Dodane, domicilié rue des Chauvières, qui dira le contraire ayant voté avec l’ensemble du conseil cette modification examinée avec soin

Ces deux informations sont ainsi libellées sur le compte-rendu actuellement affiché au panneau  :
« Modification de la destination de la zone AU2a afin d’élargir la mixité intergénérationnelle.« 
« Modification des emplacements réservés n°14, 15 et 16 dans l’objectif d’améliorer l’organisation des circulations du quartier sud du village. »

Je vous laisse apprécier la rédaction alambiquée du compte-rendu qui nous aide grandement à comprendre qu’encore une fois l’on nous prends pour des canards sauvages. Il ne faut pas oublier la petite note du cabinet JAMEY, comme à chacune des révisions, qui sera présentement de 6800 € HT. Au train ou vont les choses, je crois que l’on ferait mieux de négocier un forfait.

Deux questions demeurent :
  Pourquoi la zone réservée peut désormais servir à de l’habitat traditionnel ? 
  En quoi la modification du quartier sud du village va-t-elle améliorer la circulation ?

.RitPleure-300x224 dans Urbanisme

Elle est pas belle la vie !!

Cordialement. St Alban



VACHES A LAIT

On ne peut que se réjouir de voir l’école en cours de rénovation (isolation et chauffage) ainsi que le bâtiment périscolaire.  A l’image de la commune  de Venon qui se flatte de voir l’investissement de la rénovation de son école nettement inférieur au budget initial, je doute qu’à Chemaudin nous puissions en faire autant. Un budget n’est qu’un budget. Mais présentement, j’ai le sentiment qu’à Chemaudin il s’agit de vagues estimations et que l’on nous prend pour des vaches à lait.

.VACHES A LAIT dans Urbanisme Vache-%C3%A0-lait-300x235

Janvier 2011 (mot du Maire) : il est énoncé une estimation du coût des travaux de 450 000 € HT (hors honoraires) pour la rénovation de l’école.

Octobre 2011 (compte rendu du conseil) : il est mentionné une modification du montant des travaux. L’estimation de 2008 d’un montant de 558 170€ HT passe à 727 170 € HT (hors honoraires) à laquelle il convient d’ajouter des frais d’honoraires de l’ordre de 18,6 % soit un total de 861 430  € HT.

Février 2012 (réunion du conseil) : Le montant des travaux annoncé est de 875 000 € HT (honoraires non précisés) pour lequel un emprunt de 350 000 € HT à 5,15 % sur 20 ans sera effectué auprès du Crédit Mutuel 

Soit un total de 875 000 € HT (travaux)  +  229 000 € HT (intérêts + assurance 0,25%)  ≈ 1 104 000 € HT

Difficile à suivre !!. Les augmentations substantielles, le taux et la durée de l’emprunt risquent fort de compromettre l’autofinancement de l‘investissement complémentaire (Pompe à chaleur) estimé à 70 % sur 20 ans (Conseil décembre 2009). L’étude BBC (Bâtiment Basse Consommation) s’oriente en un résultat BHP (Bâtiment Hors de Prix).

La réfection du bâtiment périscolaire quant à elle est dotée d’un budget d’environ 1 000 000 € HT (honoraires non précisés) + 200 000 € de TVA selon le conseil de février 2012. Pour financer le tout, la commune aura recours à un emprunt de 500 000 € HT à 5,15 % sur 20 ans et un prêt relais de 200 000 € à 3,80 % sur 2 ans pour compenser le remboursement tardif de la TVA.

Soit un total de 1 000 000 € HT  +  327 000 € HT (intérêts + assurance 0,25 %)  +  9 000 € HT (TVA intérêts + assurance 0,25%) ≈ 1 336 000 € HT

Et pour conclure, Monsieur le Maire évoque un risque de dérive budgétaire lors de la séance du conseil de février 2012. Pas très rassurant tout cela !!

.boite-a-meuh-150x148 dans Urbanisme

Au regard de l’importance des budgets et des emprunts dont les échéances engagent la commune jusqu’en 2032, il me semble que les infor″meuh″tions fournies sont nettement insuffisantes. Même si les dossiers sont consultables en Mairie à des heures difficilement compatibles avec les horaires de travail, les supports de communication (site web de la commune, le journal municipal et comptes-rendus du conseil) sont bien avares d’informations sur le sujet. Nous en savons beaucoup sur le lavoir, mais beaucoup moins sur notre école …

Lorsque les deniers de la commune sont engagés pour des dépenses aussi substantielles, il me semble que les habitants de Chemaudin doivent bénéficier d’informations plus pertinentes qu’une simple répartition comptable de celles-ci ce dont personnellement je me fiche éperdument. A ce titre, la commune de Saint Laurent sur Save (168 habitants) est un exemple dont on peut s’inspirer.

S’il s’agit de laisser les hommes de l’art s’exprimer, comme le mentionne l’article de l’est républicain du 03 aout 2010, il ne faut pas oublier qu’au final ce sont les citoyens qui payent la note. A noter également que le maitre d’œuvre du chantier du bâtiment est le même que celui de notre rond-point, le cabinet Archi+Tech. Rond-point dont le coût total est de plus 1 000 000 € HT (travaux + intérêts + suppléments) et qui bénéficie également d’un prêt de 500 000 € HT à 4,14% sur 20 ans.

A Budgets substantiels, infor″meuh″tions substantielles

Cordialement St Alban   Empreinte1-150x144

 

Estimez vous être assez informé des grands travaux de Chemaudin ?

Chargement ... Chargement ...



1234

L.A.L.M SERVICE |
CONCERT ET SPECTACLE |
ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde des seniors
| GreenWar
| elci