Etat de siège

Etat de siège  dans Urbanisme Action-Trackchair-283x300

La mise en place du plan « accessibilité de la voirie » pour les personnes handicapées, issue de la loi du 11 février 2005 sur « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », semble avoir trouvé un écho auprès du conseil municipal. Le conseil nous annonce la nécessité de réaliser 5 traversées piétonnes sur les rues de l’agglomération pour un montant de 3000 €. Soit !! mais à coté du budget du lavoir (230 000 € dont environ 100 000 € pour la commune) et de notre beau rond-point, cela semble bien peu.

Y-aurait-il, si peu de choses à faire pour assurer une meilleure accessibilité aux fauteuils roulants et aux poussettes ?

.Trottoir_1-150x112 dans Urbanisme . Chicane_1-150x112 .Inclinaison_1-150x112

.Chicane_2-150x112 .Voiture_1-150x112.Sans-Issue_1-150x112

. Trottoir_2-150x112. Passage-Etroit_1-150x112.Mobilier_1-150x112

Ce florilège est un exemple des nombreuses difficultés existantes auxquelles nous pourrions ajouter également les rues sans trottoir. Les derniers aménagements, tels que le nouveau lotissement le clos des aubépines (clos des lapins) ou la rue du Reteu, illustrent bien l’absence d’une réflexion et d’une concertation concernant l’accessibilité de la voirie. Qu’en sera-t-il du futur lotissement à l’entrée du village ? Pour l’instant, la seule réflexion que je connaisse concerne l’orientation de la haie paysagère !!

Question gros sous, la Participation Pour Voirie et Réseau (PVR), dont l’objectif est d’aider les petites communes à financer des équipements publics, peut être consacrée à la construction de voies nouvelles ou à l’aménagement de voies existantes (article L. 332-11-1 du Code de l’urbanisme). Elle eu été mieux employée pour des travaux d’accessibilité de la voirie du futur lotissement par exemple, au lieu de rembourser des aménagements quelques peu ostentatoires, dispendieux et inutiles pour certains. A savoir que cette PVR peut également servir au financement de pistes cyclables ou d’espaces verts.

Il y a encore beaucoup de travail pour assurer la continuité des déplacements des personnes handicapées au sein de la commune. Les 5 traversées piétonnes changeront peu de choses et semblent relever plus du service minimum que d’un réel engagement en la matière. « Ce n’est point le corps des lois que je cherche, mais leur âme » disait Charles de Montesquieu. En l’occurrence, point de supplément d’âme.

.grenouille-fauteuil-roulant.jpg-150x150

Qui sait, peut être que le lavoir sera accessible aux personnes à mobilité réduite. Le tout est de savoir comment elles pourront s’y rendre !!

Cordialement St Alban


 



L.A.L.M SERVICE |
CONCERT ET SPECTACLE |
ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde des seniors
| GreenWar
| elci