PLU de Naturel, Moins d’Artificiel

Gloria pour un PLU naturel

rougegorge.jpg

. Chemin faisant un soir dans la nuit,

 . une visite au commissaire enquêteur je fis,

. qui seul dans la salle de la Mairie,

. semblait se demander si Chemaudin était en vie.

 

. du PLU je suis venu m’instruire

. pour être en mesure de pouvoir dire

. que c’est ensemble qu’il nous faut réfléchir

. au village que nous voulons bâtir

Les présentations d’usages effectuées, j’ai consulté les documents mis à la disposition du public. Parmi les modifications proposées deux ont attiré mon attention.

La première concerne la zone nommée « Sous la Gamelle ». Il s’agit de créer un chemin  » dit piéton » revêtu d’un traitement en bicouche. Le bicouche se compose d’une couche de graviers aspergée d’émulsion de bitume et recouverte par des graviers plus petits.  

 

L’objectifbicouche.jpg est d’aménager une liaison piétonnière par une voie mixte (piétons, cycles, véhicules motorisés) avec limitation de vitesse à 20 km/h. Il prolongera la voie située entre les lots 2 et 3 du lotissement en cours de construction. Cette voie mixte remplace un projet de réalisation d’un chemin piéton localisé initialement le long de la zone verte. La finalité de ce remplacement serait-elle de permettre aux poussettes à moteur de circuler plus librement !!  (voir le plan PLU de Naturel, Moins d'Artificiel dans Urbanisme pdf)

Pourquoi permettre aux véhicules à moteur de circuler sur un chemin dit « piéton » ? Anticiperait-on la déserte de futures constructions ?

La seconde permet de réduire la bande d’interdiction de construction aux abords des espaces boisés classées situées en zone A (zone agricole)  ou N (zone Naturelle) de 20 à 10 mètres.  Ces bandes inconstructibles, selon le document de l’enquête publique, permettent ltetevache.jpga protection des lisières et des écosystèmes qui s’y développent, la protection des personnes et des biens (chutes d’arbres, ..) et d‘agir pour le développement durable (consommer moins d’énergie par un meilleur ensoleillement). Comment peut-on agir pour ces 3 principes en réduisant ainsi la bande d’inconstructibilité ? Même une vache est capable de comprendre que pour être au soleil, il ne faut pas rester à proximité des lisières. 

Pourquoi autoriser les constructions à proximité des lisières compte tenu des 3 principes énoncés dans le document de modification du PLU ? A qui ou à quoi profite une telle mesure ?

Pour plus de détails et connaitre mes propositions, je vous invite à consulter le document suivant pdf dans Urbanisme .

N’hésitez pas à faire vos remarques sur le registre prévu à cet effet et disponible à la Mairie.

En espérant que cela vous à PLU.                                                                           Cordialement St ALBAN



Laisser un commentaire

L.A.L.M SERVICE |
CONCERT ET SPECTACLE |
ETHIQUE ET PHILOSOPHIE MORALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | le monde des seniors
| GreenWar
| elci